Via Ferrata
de le Canourgue

Offrant un vaste panorama sur les hauts plateaux lozériens entre Aubrac et gorges du tarn, la via ferrata de la Canourgue est un incontournable! Avec un dénivelé de 90 mètres, elle surplombe le village de la Canourgue à 800 mètres d’altitude. Vertigineuse, cette via ferrata peut se faire suivant deux parcours de difficulté variable, enchaînant deux ponts de singe, un pont népalais, une passerelle, une tyrolienne et un filet. 

Matériel fourni

Baudrier, absorbeur de choc, casque, poulie.

Matériel à prévoir

Une paire de basket ou chaussure de montagne, une bouteille d’eau et des vêtements adaptés aux conditions météo, sans oublier votre sens de l’aventure !

Période

Printemps et Automne

âge

12 ans +

Difficulté

Facile à intermédiaire

Durée

2h30

Approche

0 min

retour

0 min

40 €
par personne

Descriptif

Le départ se fait directement au village de la Canourgue où vous retrouverez votre guide. 
Le site de cette via ferrata se situe au sommet de la falaise de Roqueprins. Sur cette via ferrata très aérienne, jamais vous ne quitterez des yeux le village de la Canourgue. 
Cette via débute par une descente verticale d’une trentaine de mètres en zigzag pour atteindre par un court sentier le premier monolithe et accéder à une grande passerelle de 30 mètres. 
Le parcours simple rejoint directement la suite de l’itinéraire tandis que la section difficile continue et contourne l’imposant monolithe central pour arriver à un pont népalais de 35 mètres. C’est dans la traversée de monolithe que les parcours se séparent. L’itinérarie difficile descend pour remonter ensuite dans un filet vertical de 11 mètres. Surplombant la vallée, les sensations sont garanties!

Il rejoint ensuite le parcours facile pour arriver à un magnifique pont népalais. Adresse et équilibre seront les clés de cette traversée impressionnante. Une sortie empruntant deux ponts de singe est également possible avant le pont népalais, si jouer au funambule n’est pas votre truc. 

 

Pour finir, une tyrolienne facultative d’environ 50 mètres s’offre à vous avant de remonter la falaise. La remontée est sans difficultée et aboutit à un dernier pont népalais qui aboutit à quelques mètres du point de départ. 

La Canourgue

Surnommée la petit Venise lozérienne, cette petit ville possède un charme indéfinissable. Atypique, elle fut construite en suivant le cheminement d’un cours d’eau, l’Urugne. Ce n’est pas l’Urugne qui s’est adapté à la commune, mais la commune qui s’articule autour de l’Urugne, lui conférant ainsi sa particularité et toute sa beauté. De nombreux canaux, ponts, béals et lavoirs jalonnent la Canourgue et son mélange architectural unique. De hautes maisons du XVIIIe siècle cachent du regard d’autres bâtisses plus anciennes repliées au coeur de la vieille ville. Mais ce qui étonne le plus, c’est la place du Pré Commun plantée de part et d’autre d’immenses platanes. De nombreuses maisons à encorbellement ajoutent à l’unicité et la beauté de cette jolie bourgade.

Retour haut de page